France: déplacements possibles "d'une heure maximum" dans un rayon d'"un kilomètre"

Publié le à PARIS (FRA)

Les déplacements pour faire de l'exercice physique seront possibles pour "une heure maximum" et dans "un rayon d'un kilomètre du domicile", a affirmé jeudi le Premier ministre français Jean Castex, en conférence de presse pour préciser les mesures annoncées mercredi par le président français Emmanuel Macron. Comme pendant le confinement du printemps, "vous ne pourrez quitter votre domicile que pour certaines raisons et munis d'une attestation", a affirmé le Premier ministre, en détaillant les motifs recevables: faire ses courses alimentaires, aller travailler, aller chez le médecin ou à la pharmacie... Les déplacements pour "motifs familiaux impérieux", l'assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la convocation devant un tribunal seront possibles, comme au printemps, a-t-il précisé lors d'une conférence de presse. En revanche les sorties "pour faire de l'activité physique" (prendre l'air, promener son chien...) "ne pourront pas dépasser une heure" ou se faire "au-delà d'un rayon d'un kilomètre du domicile", a-t-il ajouté. Par ailleurs il ne sera pas possible "de voyager au sein du territoire national, y compris d'une résidence principale vers une résidence secondaire", a ajouté le Premier ministre, en précisant qu'"une amende forfaitaire de 135 euros sera appliquée en cas de non respect du confinement". Par ailleurs en Outre-mer, le reconfinement ne sera appliqué qu'en Martinique, territoire où l'épidémie est en forte augmentation, a indiqué le Premier ministre. Face au nouveau "coup dur" du reconfinement, le gouvernement a également annoncé consacrer au total "15 milliards d'euros" d'aides par mois de confinement afin de limiter les défaillances d'entreprises déjà fragilisées par la première vague du coronavirus. Le nouveau protocole sanitaire renforcé qui va être mis en place dans les établissements scolaires "permettra l'accueil de tous les élèves, à l'école, au collège et au lycée", a assuré jeudi le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer. Il est "absolument fondamental de maintenir ouverte notre école tant que nous le pourrons", a dit le ministre. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info