France: le port du masque va devenir obligatoire dans tout Paris

Publié le à PARIS (FRA)

Après Marseille, le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi qu'à Paris, "le préfet, après concertation avec la maire (Anne Hidalgo), va étendre le port du masque dans l'ensemble de la capitale", une obligation limitée jusque-là à quelques quartiers. "La question évidemment se pose pour la petite couronne, compte tenu des circulations entre ces territoires", a ajouté le Premier ministre au cours d'une conférence de presse à Matignon consacrée à l'épidémie du coronavirus qui "regagne du terrain" sur le territoire français. Matignon a précisé que cette décision, demandée par Jean Castex au préfet de police de Paris, n'avait pas encore été actée et était "en cours d'étude". À Marseille, autre grande ville située dans un département "rouge" (circulation plus active du virus), le préfet de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur a annoncé mardi l'obligation du port du masque dans toute la ville et la fermeture des bars et restaurants à 23H00 dans l'ensemble des Bouches-du-Rhône. Interrogé sur l'éventualité de fermer plus tôt les bars-restaurants à Paris, Jean Castex a répondu que les indicateurs sanitaires étaient "encore plus dégradés dans le sud, notamment concernant les personnes âgées", d'où des mesures "un peu plus sévères à Marseille". "Mais nous sommes vigilants sur l'évolution de la situation et les mesures qui doivent être prises le seront en fonction des circonstances", a-t-il ajouté. À Paris comme à Marseille, le nombre de cas positifs dépasse le seuil des 50 pour 100.000. Le Premier ministre a aussi souligné jeudi que le port du masque pourrait être généralisé dans d'autres grandes agglomérations des 21 départements désormais placés en zone rouge. "Dans les 21 départements où le virus circule activement, les préfets disposent de pouvoirs renforcés (...) et sont invités, après concertation avec les maires, à généraliser le port du masque dans l'espace public, au moins dans les grandes agglomérations et dans les grandes villes", a-t-il annoncé. Paris est considérée comme une zone à risque par plusieurs pays. La capitale française vient ainsi d'être ajoutée par la Belgique à sa liste des destinations européennes qui ne sont plus autorisées, à moins de se soumettre au retour à un dépistage et une période d'isolement. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info