François Englert: "Je regrette que Robert Brout ne soit pas parmi nous aujourd'hui"

Publié le à BRUXELLES (BELGIUM)

François Englert s'est dit mardi très heureux de recevoir le Prix Nobel de Physique pour ses travaux relatifs au Boson de Brout-Englert-Higgs, mais a toutefois émis le regret de ne pas pouvoir le partager avec son "collègue et ami" Robert Brout, décédé en 2011, avec lequel il a développé sa théorie durant les années 1960. "J'aurais tellement souhaité qu'il soit là pour partager cette récompense pour un travail que nous avons réalisé ensemble", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à l'ULB en présence du Premier ministre Elio Di Rupo. François Englert, premier Belge à décrocher le Prix Nobel de Physique, a tenu "à transmettre toutes ses félicitations à Peter Higgs, qui a fait un excellent travail que j'apprécie beaucoup, même si nous n'avons pas vraiment eu de collaboration ensemble". "Le Prix Nobel est un prix très prestigieux", reconnaît-il. A la question de savoir si un tel prix constitue la plus grande reconnaissance pour un physicien, François Englert a répondu: "Si on le dit, c'est que cela doit être vrai! ". Le physicien a également remercié toutes les personnes et les institutions qui l'ont aidé à parvenir à cette découverte, dont notamment l'ULB -où il est toujours professeur émérite à l'âge de 80 ans-, l'UCL et la KUL, et de manière plus générale le monde universitaire belge. "L'ULB m'a accueilli et supporté avec gentillesse, ce que j'ai fort apprécié", a-t-il confié. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.