Gand rejoint le projet "Safer cities", qui lutte contre le harcèlement sexuel de rue

Publié le à GAND (BELGIUM)

La Ville de Gand rejoint le projet de l'ONG Plan international Belgique "Safer cities", annonce-t-elle mardi. Il s'agit d'un site web qui permet d'indiquer les lieux où l'on a été victime ou témoin d'harcèlement sexuel de rue. Le but est de permettre aux autorités communales de se faire une idée claire de la problématique. Anvers, Bruxelles et Charleroi participent déjà au programme.Jusqu'à la fin du mois d'août, les Gantois, et principalement les jeunes, sont invités à indiquer les lieux où ils ont été victimes ou témoins d'harcèlement sexuel. Cette cartographie doit permettre à la Ville d'agir de manière plus ciblée par la suite. Après le mois d'août, 15 jeunes gantois du programme jeunesse "Champions of Change" travailleront avec ces informations. Ils deviendront les ambassadeurs et ambassadrices de la lutte contre le harcèlement sexuel. Avec le soutien de la Ville, ils mèneront une campagne à destination de leurs pairs et du grand public. Un plan d'action, avec des recommandations politiques concrètes, sera également élaboré. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info