Gilets jaunes: blocages et barrages maintenus en France

Publié le à PARIS (FRA)

Des blocages orchestrés en France par des "gilets jaunes" opposés à la hausse des prix des carburants et à la baisse du pouvoir d'achat se poursuivaient dimanche par endroits. La nuit a été "agitée sur certains sites", avec quelque 3.500 personnes restées mobilisées "sur 87 lieux différents", a rapporté le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.Dimanche matin, des barrages filtrants, comme à Montélimar, Chalon-sur-Saône, Caen et en Nouvelle Aquitaine, ainsi que des blocages, notamment sur l'A7 dans le Vaucluse, ont été encore observés dans plusieurs régions. Sur environ 150 sites, les manifestants ont appelé à reconduire le mouvement, selon l'Intérieur. "Il y a une mobilisation qui est là, il ne faut pas la nier" mais "ce n'est pas le raz-de-marée attendu", selon un conseiller de l'exécutif. Les chiffres sont comparables à certaines grandes manifestations organisées ces dernières années par les syndicats. Ni Edouard Philippe, qui avait annoncé mercredi des mesures d'accompagnement aux ménages, ni Emmanuel Macron, dont la cote est au plus bas, ne se sont exprimés. En déplacement dimanche à Berlin, le chef de l'Etat ne prendra pas la parole sur le sujet: "ce jour du 18 novembre est un jour de deuil national en Allemagne. Le président de la République doit en tenir compte. Il y a un devoir de décence qui s'impose", indique l'Elysée. Selon un sondage publié par le Journal du Dimanche, 62% des Français jugent qu'il faut "donner la priorité au pouvoir d'achat quitte à aller moins rapidement sur la transition énergétique" dans les prochaines années. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.