Gilets jaunes - Rassemblements de "gilets jaunes" à divers endroits en Wallonie mardi soir

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Des rassemblements de sympathisants au mouvement dit des "gilets jaunes" étaient encore en cours dans la nuit de mardi à mercredi en Wallonie, avec notamment une nouvelle procédure de crise enclenchée par la province de Hainaut. Une équipe de télévision a été prise pour cible par des individus "agressifs" y bloquant une autoroute.Des manifestants vêtus de "gilets jaunes" bloquaient mardi soir l'autoroute A7-E19 Mons-Bruxelles dans les deux sens à hauteur de Mignault, non loin de Feluy où se situe un important site pétrolier de l'entreprise Total. Le blocage a provoqué des embarras de circulation dans les deux sens avec une déviation prévue pour les automobilistes. Sur avis du ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, une nouvelle procédure de crise a été déclenchée par le gouverneur de la province de Hainaut, Tommy Leclercq. Des équipes de la police fédérale, de la Protection civile et du Service public de Wallonie étaient sur place dans la soirée. En outre, une équipe de télévision de la RTBF a été "très mal accueillie" par une cinquantaine de manifestants dispersés qui bloquaient l'autoroute E19. "Ils étaient agressifs envers nous en tant qu'équipe de télévision, ils ne voulaient pas qu'on les filme", a décrit une journaliste qui s'exprimait en direct dans une émission d'information diffusée en soirée sur la chaine publique. Des individus "violents n'ont pas hésité à abimer le matériel", a-t-elle poursuivi, constatant également des fumigènes et pétards. Les blocages dans la région sont en cours depuis plusieurs jours et ont donné lieu à de précédents épisodes de débordements. Dans cette province, le mouvement s'est aussi étendu mardi soir au zoning industriel de Courcelles, non loin de Charleroi. A hauteur de l'autoroute E42, l'accès a été barré aux camions, dont plusieurs vers 23h00 étaient déjà à l'arrêt. De nombreuses entreprises, dont le centre logistique du groupe Lidl, sont installées sur ce zoning. En province de Liège, des "gilets jaunes" étaient toujours présents en fin de soirée à Wandre, aux alentours d'un port pétrolier, où un barrage filtrant était installé. La police fédérale indiquait peu avant minuit que l'accès et la sortie de l'autoroute A25, en direction de Liège vers Maastricht aux Pays-Bas, étaient obstrués. Le calme était toutefois rétabli après l'intervention des forces de l'ordre pour contenir des fauteurs de troubles, qui ne faisaient pas partie du mouvement citoyen des "gilets jaunes". Ces casseurs avaient entre autres allumé des brasiers. Enfin, des manifestants bloquaient aussi à l'aide de palettes l'entrée d'un site pétrolier à Sclessin. Environ un tiers des stations-service wallonnes, soit quelque 400 pompes, étaient confrontées à une pénurie de carburant mardi en raison du blocage de dépôts pétroliers par le mouvement des "gilets jaunes". (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.