Gouvernement De Croo - De Croo appelle l'opposition à coopérer plutôt qu'à chercher le conflit

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Le nouveau Premier ministre, Alexander De Croo, a appelé samedi les partis de l'opposition à coopérer plutôt qu'à chercher le conflit avec le gouvernement, dans le droit fil du nouvel esprit que la coalition Vivaldi veut privilégier après des années de conflit politique au sein de la coalition suédoise ou dans la crise qui a suivi les élections. "Je ne pense pas que l'opposition soit si éloignée de nos objectifs. Je lance un appel: n'alimentons pas le conflit artificiellement. La situation est déjà assez difficile et, ces dernières années, on a connu assez de conflits, je ne vois pas pourquoi il faudrait en ajouter. Ce que nous avons connu ces dernières années était vraiment excessif, tentons plutôt la coopération", a-t-il dit en réplique aux différentes interventions du débat sur la déclaration de politique gouvernementale. Le débat a duré près de 17 heures. Seuls les chefs de groupe ont pris la parole et les discussions qui auraient dû associer les ministres se sont finalement déroulées essentiellement entre parlementaires. Les interruptions, qui venaient pour la plupart de la N-VA et dans une moindre mesure du Vlaams Belang, ont fait en sorte que les orateurs de la majorité Vivaldi n'ont parfois pu s'exprimer plus d'une minute d'affilée sans qu'un autre député ne les interroge sur le contenu de l'accord de gouvernement. Le président de la Chambre, Patrick Dewael (Open Vld), s'est d'ailleurs plaint de cette façon de faire, doutant qu'elle renforce le parlement. Dans les rangs francophones, le PTB s'est montré le plus incisif. Le cdH et DéFI ont adopté un autre ton, se voulant critique mais constructif. Les centristes ont d'ailleurs annoncé qu'ils s'abstiendraient samedi après-midi lors du vote de confiance. "Nous vous laissons le bénéfice du doute, en vous disant que la confiance ne se décrète pas mais se construit, grâce à un discours vérité, sans fausses promesses, grâce à une action efficace, ambitieuse et cohérente", a souligné la cheffe de groupe cdH, Catherine Fonck. "Face aux extrêmes qui souhaitent vous voir échouer, nous mènerons une opposition critique mais qui souhaite que vous puissiez réussir", a indiqué François De Smet (DéFI). Les députés se retrouveront à 15h dans l'hémicycle du parlement européen pour les répliques des groupes politiques et le vote de confiance au gouvernement. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info