Gouvernement De Croo - La Vivaldi prévoit une taxe sur les grosses opérations financières

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Les sept partis de la coalition Vivaldi ont convenu de faire contribuer les "épaules les plus larges" en imposant une taxe sur les grosses opérations financières. Certaines transactions supérieures à un million d'euros seraient visées, annonce L'Echo vendredi. Cette taxe, dont seuls les grands principes sont arrêtés jusqu'à présent et qui ne nécessite pas la mise en place d'un cadastre des fortunes, serait retenue à la source, donc au moment où l'opération est exécutée, et rapporterait chaque année à l'État de 150 à 300 millions d'euros. Un montant qui servira à participer au refinancement des soins de santé. Pour ne pas nuire à l'entrepreneuriat, les opérations portant sur la vente de PME en seraient exonérées. Tout comme les actions nominatives, lesquelles concernent la très grande majorité des petites entreprises. L'objectif est de la faire entrer en vigueur cette taxe très rapidement, croit encore savoir L'Echo. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info