Graves inondations en Crimée, la flotte russe appelée à la rescousse

Publié le à Moscou

La ville de Yalta, en Crimée, a demandé vendredi le soutien de l'armée russe et fermé ses routes d'accès pour faire face à de graves inondations qui touchent depuis deux jours cette péninsule ukrainienne annexée par Moscou."J'ai demandé de l'aide au commandant de la flotte de la mer Noire, ils nous envoient des équipements militaires pour parcourir la région", a affirmé la cheffe de l'administration municipale, Ianina Pavlenko, citée par l'agence de presse Ria-Novosti.  Elle a ajouté que ces équipements doivent permettre "de transporter les gens trempés et de les emmener vers des endroits où ils peuvent se réchauffer." Trois centres d'urgence pour accueillir les victimes des inondations ont été ouverts à Yalta, selon cette source. Jeudi, les autorités locales ont décrété l'état d'urgence dans toute la Crimée, frappée par un cyclone qui a entraîné des pluies torrentielles suivies d'inondations. Les services météorologiques ont estimé que l'équivalent de deux mois de précipitations moyennes étaient tombées en Crimée dans la nuit de jeudi à vendredi. Des images circulant sur les réseaux sociaux montraient des rues de Yalta submergées, l'eau atteignant jusqu'au deuxième étage de certains bâtiments. Vendredi, le principal fournisseur d'électricité de Crimée a indiqué que 2.700 étaient privées de courant sur la presque-île. Le réseau de distribution d'eau potable a également été perturbé par les pluies, selon les médias russes. Le cyclone doit commencer à perdre en intensité vendredi soir, selon la cheffe de l'agence météorologique de Crimée, Tatiana Lioubetskaïa.  Le dirigeant de la région, Sergueï Aksionov, a dit qu'il allait demander un soutien financier au président russe Vladimir Poutine pour couvrir les dégâts et compenser les victimes.  Jeudi, M. Aksionov s'est attiré des railleries sur les réseaux sociaux en publiant une vidéo le montrant à bord d'un bateau suivi de trois sauveteurs contraints de le suivre à la nage dans la ville de Kertch, également touchée par les inondations. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info