Guerre civile au Guatemala: 9 ex-militaires et policiers poursuivis

Publié le à Guatemala (Guatemala)

Un magistrat du Guatemala a décidé vendredi de faire comparaître en justice neuf anciens militaires et policiers dans l'affaire de la disparition et de l'exécution sommaire de 183 personnes lors de la guerre civile qui a ensanglanté le pays de 1960 à 1996.Le juge Miguel Angel Galvez a accepté, au cours d'une audience qui s'est tenue dans la capitale Guatemala City, les témoignages et les preuves présentées par l'accusation et plusieurs plaignants. Les victimes étaient "mises dans des avions et jetées dans l'océan pour faire disparaître toute trace des tortures" qu'elles avaient subies, a argumenté M. Galvez. Les atrocités dont ont été victimes les 183 salariés, étudiants, militants et guerilleros ont été consignées dans le "Diario Militar", un "journal militaire" découvert en mai 1999. Selon ce document de 74 pages, qui liste les noms, prénoms, pseudonymes et le sort réservé aux victimes, les enlèvements et les meurtres se sont produits entre 1983 et 1986 alors que le pays était dirigé par l'ancien dictateur Oscar Mejia. Les accusés répondront devant la justice de l'assassinat de trois personnes, de la disparition forcée de 14 personnes et de crimes contre l'humanité commis sur 21 personnes. En 2012, la Cour interaméricaine des droits de l'Homme (CIDH) avait tenu l'état guatémaltèque pour responsable de la disparition forcée de 26 personnes dont les noms figuraient dans le "Diario Militar". La guerre civile au Guatemala a fait 200.000 morts et disparus, selon une Commission pour la Vérité qui a enquêté sur les atrocités commises durant le conflit, en majorité par les Forces armées. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info