Herman Goossens annonce que son nouveau système de tests salivaires rapides est prêt

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Le microbiologiste de l'Université d'Anvers (UA) Herman Goossens a annoncé vendredi devant la commission spéciale Covid de la Chambre que le nouveau système de tests salivaires rapides qu'il a développé est prêt. Selon lui, celui-ci pourrait être utilisé par les enseignants et les étudiants eux-mêmes et permettre ainsi d'assouplir plus rapidement les mesures sanitaires dans l'enseignement. Une campagne d'essai a eu lieu cette semaine dans trois écoles en Flandre. Il espère le lancement d'un marché public dès mardi prochain au nord du pays.Ce test serait réalisé grâce à un flacon mélangé à un réactif. Le résultat serait annoncé instantanément. Herman Goossens, président de la "task force" chargée de la politique de test en Belgique, a indiqué avoir essayé la technique dans trois écoles flamandes, à Diest, Courtrai et Anvers. "On l'a fait discrètement et on n'a pas mis les médias pas au courant. Je vais à présent essayer de convaincre le ministre (flamand de l'Enseignement) Ben Weyts de lancer un marché public. Il sera particulièrement fier quand je pourrai lui dire mardi qu'il pourra appuyer sur le bouton start." Ce test rapide est différent de celui développé par l'Université de Liège, avec lequel travaille le gouvernement wallon. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info