Intermarché-Wanty Gobert dans le grand bain du WorldTour pour la première fois dimanche

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Intermarché-Wanty Gobert Matériaux fera son entrée sur le circuit WorldTour pour la première fois à partir de dimanche, et jusqu'au 27 février, au Tour des Emirats arabes unis. La formation belge, nouvelle labellisée, prendra le départ avec une "équipe forte et motivée", a assuré Valerio Piva, le directeur sportif mercredi.Dans l'effectif, un Belge Kévin Van Melsen. Le Sud-Africain Louis Meintjes qui aura 29 ans dimanche disputera lui sa première course sous le maillot d'Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux. Le Tchèque Jan Hirt et l'Italien Simone Petilli, pour qui il s'agira aussi de la première course de la saison, l'Estonien Rein Taaramäe, l'Italien Riccardo Minali et le Néerlandais Wesley Kreder complètent le noyau. "Nous aurons une équipe forte et motivée. Minali est en forme et il pourra compter sur Wesley Kreder et Kévin Van Melsen pour négocier au mieux les quatre étapes de sprint", a expliqué Valerio Piva dans le communiqué de sa formation. "Avec Jan Hirt, Louis Meintjes, Simone Petilli et Rein Taaramäe, nous disposons de nombreux atouts à faire valoir lors des deux arrivées au sommet. Nous aurons déjà un aperçu significatif du classement général après les trois premières étapes, avec le chrono et la montée de Jebel Hafeet. À partir de là, nous serons en mesure de définir le coureur à protéger pour obtenir le meilleur classement final. Avec ses talents dans le contre-la-montre, Taaramäe peut me surprendre au général. Il a disputé le GP La Marseillaise et l'Etoile de Bessèges, où il y avait aussi un contre-la-montre, il dispose déjà d'une bonne référence." Cette première course du WorldTour (suite à l'annulation du Tour Down Under en Australie en raison de la crise sanitaire) démarre dimanche au pied du château d'Al Thafra. C'est la seule épreuve du WorldTour au Moyen-Orient. Une traversée du désert, qui durera sept étapes, avec des passages dans plusieurs capitales des sept émirats que compte l'Etat fédéral, est au programme, "mais on s'attend surtout à ce que les deux arrivées au sommet (mardi et jeudi) et une épreuve chronométrée individuelle lundi (sur 15km à Al Huydayriat) fassent la différence au classement général", a précisé Valério Piva. Le Britannique Adam Yates l'avait emporté l'an dernier alors qu'il restait deux étapes. L'épreuve avait été arrêtée par la pandémie de coronavirus. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info