Invasion de l'Ukraine - Après Goldman Sachs, JPMorgan Chase se retirent aussi de Russie

Publié le à New York (Russie)

Les grandes banques Goldman Sachs et JPMorgan Chase ont annoncé jeudi qu'elles étaient en train de se défaire de leurs activités en Russie, devenant ainsi les premiers grands établissements de Wall Street à prendre leurs distances avec Moscou après l'invasion de l'Ukraine.Elles rejoignent ainsi l'exode des quelques multinationales américaines encore présentes dans le pays, Disney et Kimberly-Clark annonçant jeudi limiter leurs activités en Russie après Apple, ExxonMobil ou McDonald's. Du côté des établissements financiers, Goldman Sachs est le premier à avoir annoncé son intention dans la matinée, une porte-parole indiquant dans un message que la banque d'affaires allait "mettre fin à ses activités en Russie conformément aux exigences réglementaires et de licence". JPMorgan Chase a suivi quelques heures plus tard. "Conformément aux directives des gouvernements du monde entier, nous sommes en train de nous défaire de nos activités en Russie et ne cherchons pas à décrocher de nouvelles activités" dans le pays, a indiqué une porte-parole. Citigroup, qui avait une exposition totale de 9,8 milliards de dollars à la Russie fin décembre, a indiqué pour sa part mercredi qu'elle "évaluait (ses) opérations dans le pays". La banque avait annoncé l'an dernier qu'elle cherchait à céder ses opérations de banque de détail en Russie. Au total, plus de 330 grandes entreprises ayant une présence importante en Russie ont annoncé leur retrait, selon un inventaire tenu à jour par une équipe de l'université de Yale. Disney, qui avait déjà annoncé début mars la suspension de la sortie de ses films dans les salles de cinémas en Russie, a indiqué jeudi qu'il y cessait temporairement toutes ses activités, de licences de produits aux croisières en passant par le magazine National Geographic. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info