Invasion de l'Ukraine - "Livrer des tanks ne signifierait pas l'entrée en guerre"

Publié le à Berlin (Russie)

La livraison d'une artillerie plus lourde à l'Ukraine, comme des tanks, ne signifierait pas une entrée en guerre de l'Allemagne, a estimé le ministre allemand de la Justice.Depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie fin février, la politique allemande est tourmentée par la question de savoir quel type d'armement fournir à l'Ukraine et à quel rythme. Kiev exerce d'ailleurs une pression sur les dirigeants allemands pour que l'Allemagne livre davantage d'armes pour l'aider à combattre les troupes russes. Le chancelier social-démocrate Olaf Scholz a refusé de s'engager à envoyer une artillerie plus lourde, comme des tanks, des hélicoptères ou des avions, mais des voix s'élèvent au sein de la coalition pour un soutien militaire plus conséquent. Le ministre de la Justice Marco Buschman, un libéral, a déclaré au journal Welt am Sonntag que le droit international ne considère pas les livraisons d'armement comme une entrée en guerre. "Donc, si (l'Ukraine) exerce son droit légitime à l'autodéfense, la soutenir en lui fournissant des armes ne peut conduire à devenir une partie à la guerre", a-t-il déclaré au journal. Il a précisé que ce n'est pas seulement son opinion personnelle, mais celle du gouvernement allemand. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info