Jacob Blake est menotté à son lit d'hôpital, selon son père

Publié le à WASHINGTON

Le père de Jacob Blake, cet Afro-américain grièvement blessé par un policier blanc à Kenosha, dans le nord des Etats-Unis, a affirmé vendredi sur CNN que son fils était menotté à son lit d'hôpital. Lorsqu'il a repris connaissance dans un hôpital de la banlieue de Milwaukee (Wisconsin), où il est traité depuis qu'un policier a fait feu à sept reprises dans son dos à bout portant, le jeune homme de 29 ans, raconte son père, s'est tourné vers lui en sanglotant. "Pourquoi m'ont-ils tiré dessus tant de fois?", lui a-t-il demandé selon lui. "Et je lui ai répondu: Mon grand, ils n'étaient pas censés te tirer dessus du tout". Jacob Blake père --les deux hommes ont le même prénom-- ne comprend pas pourquoi son fils, probablement paralysé à vie, est attaché à son lit d'hôpital. "Pourquoi cet acier froid sur la cheville de mon fils? ", a-t-il interrogé sur CNN. "Il ne peut pas se lever, même s'il le voulait". Le gouverneur démocrate du Wisconsin Tony Evers a regretté lors d'une conférence de presse que Jacob Blake puisse être ainsi menotté. "J'aurais espéré que nous puissions trouver un meilleur moyen de l'aider à se rétablir", a-t-il déclaré. "Cela me semble contre-productif". (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info