Jan Jambon a retrouvé le contrôle de son compte Twitter après de nouveaux piratages

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Le ministre-président flamand, Jan Jambon (N-VA), a retrouvé jeudi après-midi le contrôle de son compte Twitter, d'où ont disparu les étranges messages moqueurs de ces dernières 24 heures, comme la vidéo d'un député N-VA critiquant la politique de cybersécurité du gouvernement fédéral.Mercredi, un message de ce compte officiel avait annoncé la suppression du CST. "Vous voyez, ce n'est pas plus difficile que cela", riait le pirate, qui avait rebaptisé le profil au nom de "Jeanneke Hesp" (Jeannette Jambon). Une plainte contre X a été déposée à la police. Jeudi à la mi-journée, le cabinet du ministre-président n'en avait pas fini avec ce problème. Il assurait qu'un contact avait été pris dès mercredi avec Twitter, qui disait avoir bloqué le compte immédiatement, contrairement à ce qui est apparu jeudi matin. Ce n'est que dans l'après-midi que le cabinet de M. Jambon a pu confirmer la reprise de contrôle. "Nous mettons tout en œuvre pour que cela ne se reproduise plus", a indiqué un porte-parole. Il a assuré que d'autres systèmes, comme la boîte mail du ministre-président, n'ont pas été piratés. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info