Jérémy Doku a animé, en vain, le match côté belge

Publié le à Munich (Allemagne)

Jérémy Doku a débuté dans la peau d'un titulaire le quart de finale perdu par la Belgique contre l'Italie (1-2), vendredi à Munich. Remuant, le cadet des Diables Rouges s'est illustré mais n'a pas trouvé la clé de l'intransigeante défense italienne."J'étais content de commencer et d'avoir reçu ma chance", a lancé le Rennais, qui a pris la place de son capitaine Eden Hazard, blessé et absent de la feuille de match. "Je suis content d'avoir pu apporter du danger et de créer. J'ai essayé d'aider l'équipe", a dit Doku, 19 ans. "C'est vraiment dommage qu'Eden n'a pas pu jouer. Ce n'est pas la même chose quand il est sur le terrain." "Nous sommes forcément très déçus après la défaite", a ajouté celui qui a provoqué le pénalty en fin de première mi-temps. "Ceux qui me connaissent savent que je ne tombe pas pour rien. Si je peux rester debout, je le fais." En fin de partie, il a aussi été l'auteur d'un beau slalom malheureusement ponctué par une frappe au-dessus du cadre italien. Au coup de sifflet final, Doku a été réconforté par Romelu Lukaku. "C'est une figure importante de l'équipe. Il parle et communique beaucoup. En tant que jeune, il m'a beaucoup aidé sur et dehors du terrain." (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info