JO 2020 - La fédération francophone de natation attaque la non-sélection de Valentine Dumont

Publié le à Bruxelles (Belgique)

Parmi la liste des 122 athlètes sélectionnés pour les Jeux Olympiques de Tokyo annoncée samedi par le Comité olympique et interfédéral belge ne figure pas celui de la nageuse namuroise Valentine Dumont. Une décision qui n'est pas comprise par la Fédération francophone belge de natation (FFBN) qui a annoncé sur les réseaux sociaux avoir entamé des procédures pour modifier cette situation."Nous avons appris avec incompréhension et mécontentement la décision du comité de sélection du Comité Olympique et Interfédéral Belge - COIB refusant la participation de Valentine Dumont aux JO de Tokyo. Pour rappel, la FINA (la fédération internationale de natation, NDLR) a invité Valentine à prendre part aux JO pour compléter la liste de nageurs au départ du 200 nage libre" déclare le FFBN samedi sur son compte Facebook.  "Conjointement avec l'Adeps - Officiel, la FFBN s'interroge sur la validité des raisons énoncées par le COIB. C'est pour cela que des procédures ont été entamées afin de contester cette malheureuse décision qui vient anéantir les ambitions d'une prometteuse nageuse", annonce encore la fédération francophone.  "Beaucoup de questions se posent car par le passé (2012 et 2016), le COIB avait déjà accepté d'envoyer des sportifs sur base d'invitation officielle telle que celle reçue par Valentine. Par cette décision, le COIB qui est censé mettre l'athlète au centre de son intérêt, semble faillir à son devoir", ajoute encore la FFBN avant de conclure "la Fédération Wallonie-Bruxelles/Officiel, l'Adeps et la FFBN soutiennent pleinement Valentine et nous assurons que nous ferons ce qu'il faut pour obtenir gain de cause". Outre les critères internationaux de la FINA, des critères propres à la Belgique avaient été souhaités par la fédération belge de natation (FRBN) à savoir : réussir le critère international avant une date limite fixée au 23 mai 2021 (championnats d'Europe). En ce qui concerne le 200 m libre dames, le temps exigé était de 1:57.28, une performance que n'a pas été réalisée Valentine Dumont, qui néanmoins a battu le record de Belgique en 1:57.98 lors de ces championnats d'Europe.  Seuls deux nageurs belges, Fanny Lecluyse (100 et 200 m brasse) et Louis Croenen (200 m papillon) ont réalisé les minimas requis pour être qualifiés pour les JO de Tokyo et ont été sélectionnés par le COIB. La date limite pour établir les sélections définitives en vue des JO a été fixée au lundi 5 juillet. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info