Jupiler Pro League - Malines sème un peu plus le chaos au Standard (3-1): la rencontre a été arrêtée deux fois

Publié le à Bruxelles (Belgique)

Le Standard a subi une nouvelle défaite au FC Malines (3-1) lors du match d'ouverture de la 10e journée du championnat de Belgique. Après les buts de Hugo Cuypers (4e), Kerim Mrabti sur penalty (10e) et Sandy Walsh (18e), les supporters rouches ont jeté des balles de tennis sur la pelouse. A la mi-temps, certains d'entre eux sont montés sur le terrain pour discuter avec les joueurs, retardant le début de la seconde période. Au classement, Malines se hisse en 6e position (16 points) et le Standard, qui a réduit le score par Denis Dragus (82e), est 11e (13 points).Si les deux équipes comptaient 13 points au coup d'envoi, Malines restait sur deux victoires et le Standard a essuyé deux échecs à domicile. Du coup, Wouter Vrancken n'a effectué qu'un seul changement obligé, celui de Joachim Van Damme, malade, par Vinicius. Mbaye Leye a préféré Nathan Ngoy, dont c'était la première titularisation, et Samuel Bastien à Nicolas Raskin et Jackson Muleka  Le Standard a débuté avec cinq arrières, Hugo Siquet et Niels Nkounkou prenant les flancs à leur compte. Ce dispositif a directement été mis à mal par Cuypers, un produit de l'académie des Rouches (4e, 1-0). Ce n'était qu'un début puisque Mrabti a transformé un penalty accordé par Nathan Verboomen pour une faute du jeune Ngoy, 19 ans, sur Rob Schoofs (10e, 2-0). Dans un Standard groggy, Arnaud Bodart a prouvé qu'il était à son niveau, mais le gardien n'a pas pu empêcher Walsh d'inscrire son premier but de la saison (18e, 3-0). Tout cela n'a pas plu aux supporters du Standard, qui ont lancé des balles de tennis sur le terrain obligeant l'arbitre à arrêter la rencontre quelque trois minutes (19e).   Le Standard était en plein brouillard quand Leye a sorti Nkounkou pour Daouda Peeters, rétablissant un 4-3-3 en décalant Nicolas Gavory sur le flanc gauche (30e). A ce moment-là, une bonne partie des fans rouches avaient quitté leur bloc et certains sont réapparus sur le terrain à la remontée au jeu des joueurs (21h50). L'arbitre a de nouveau renvoyé les équipes aux vestiaires (21h52) avant de siffler le début de la seconde période treize minutes plus tard. Les montées au jeu de Muleka et de Dragus à la place de Hamza Rafia et Selim Amallah.(46e) n'ont pas changé le cours du jeu, même si le Congolais a été l'auteur du premier tir cadré des Rouches (47e) et que le Roumain a mis un bon ballon à Joao Klauss (57e) avant de frapper dangereusement au but (59e). Dragus a continué à se battre et cela a eu issue positive puisqu'il a marqué sur corner (82e, 3-1). (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info