Jupiler Pro League - Partage entre Courtrai et le Beerschot au terme match fou

Publié le à COURTRAI (Belgique)

Courtrai et le Beerschot ont partagé l'enjeu 5-5 au terme d'un match complètement fou samedi lors de la 12e journée de Jupiler Pro League. Les Anversois manquent donc l'opportunité de prendre la tête du championnat. Courtrai prenait un départ idéal dans la rencontre et menait déjà 2-0 après 8 minutes de jeu après des buts de Jonckheere (2e) et Selemani (8e). Pris à froid, le Beerschot réagissait en fin de première période et réduisait l'écart via Pierre Bourdin (39e). Après la pause, le Beerschot inversait la tendance en l'espace de 60 secondes. Holzhauser égalisait sur penalty (49e) puis Tissoudali donnait l'avance aux Anversois. La rencontre s'emballait et Courtrait égalisait sur un penalty transformé par Mboyo (57e). Les 'Kerels' reprenaient ensuite l'avance grâce à Gueye (68e) mais le Beerschot trouvait une nouvelle fois les ressources pour égaliser. Le coup franc de Holzhauser frappait la transversale mais Bourdin avait bien suivi pour planter le 4-4 (74e). Dans la foulée, Courtrai ne passait pas loin du 5-4 mais le tir de De Sart était arrêté par Vanhamel. C'est finalement le Beerschot qui avait le dernier mot dans cette folle fin de match sur un but de Frans (88e). Alors que les 'Rats' se dirigeaient tout droit vers la victoire, Sainsbury profitait d'un mauvais alignement de la défense anversoise pour fixer le score final à 5-5 (90e+4). Au classement, le Beerschot (22 points) ne profite pas du partage de Charleroi à Malines vendredi soir (3-3) et reste deuxième. Courtrai (16 points) grimpe à la neuvième place. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info