L'agence britannique antidopage accusée d'avoir laissé British Cycling mener ses contrôles

Publié le à Bruxelles (Belgique)

L'Agence britannique antidopage (UKAD) fait l'objet d'une enquête de l'Agence mondiale antidopage (AMA) soupçonnée qu'elle est d'avoir laissé la fédération britannique de cyclisme mener ses propres tests après un contrôle anormal avant les Jeux olympiques de Londres de 2012.C'est le Daily Mail on Sunday qui rapporte l'affaire dimanche. Les tests antidopages réalisés sur les coureurs de l'équipe britannique de cyclisme avaient révélé un résultat anormal à la nandrolone fin 2010. L'Agence britannique, au lieu d'investiguer, est accusée d'avoir laissé le soin à la fédération britannique de cyclisme de mener ses propres contrôles, y compris des tests d'urine, dans un laboratoire privé. L'AMA ne permet pas à une fédération de mener ce genre de contrôles et d'autre part, les analyses auraient été effectuées dans un laboratoire antidopage non-accrédité par l'Agence mondiale antidopage. Ce laxisme de l'UKAD a poussé l'AMA a ouvrir une enquête. "Nous avons demandé à notre département d'investigation indépendant d'ouvrir une enquête et de se renseigner auprès de l'Agence britannique anti-dopage", a expliqué un porte-parole de l'AMA au journal anglais. La cellule de British Cycling chargée de mener ses tests était composée de quatre personnes, rapport le Daily Mail on Sunday, le directeur de performance Dave Brailsford (patron de l'équipe Sky et manager actuel d'INEOS Grenadiers), le chef du département médical Steve Peters, le docteur Richard Freeman et le coach, Shane Sutton. Richard Freeman, l'ancien médecin de Sky (2009-2015) et de la Fédération britannique (2009-2017), a été radié de l'ordre des médecins la semaine dernière, accusé qu'il est d'avoir commandé des patches de testostérone pour doper un coureur en 2011. "Aucune des personnes évoquées ne travaille encore pour British Cycling", a commenté un porte-parole de la fédération britannique de cyclisme. "Il est difficile d'apporter un commentaire sur ce qui est avancé d'autant que cela s'est passé il y a dix ans." Les Jeux de Londres ont permis à la Grande-Bretagne de remporter 65 médailles dont 19 en or. Douze d'entre elles ont été conquises en cyclisme. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info