L'Allemagne rejoint officiellement les pays qui tournent le dos au charbon

Publié le à BERLIN (Belgique)

L'Allemagne rejoindra dimanche une alliance internationale de pays qui se sont engagés à sortir progressivement de l'électricité par le charbon, a annoncé la ministre de l'Environnement Svenja Schulze. "La sortie du charbon est un pilier essentiel de la protection climatique globale", a-t-elle déclaré au groupe de presse Funke Media à New York, à quelques jours de l'assemblée générale des Nations Unies. Le gouvernement de la chancelière Angela Merkel a adhéré à une série de résolutions, montrant que le pays s'engage "officiellement" à mettre fin à sa dépendance au charbon, a ajouté la ministre. La Powering Past Coal Alliance, fondée en 2017, est soutenu par 30 gouvernements ainsi que par des autorités régionales et des industries. Ses membres s'engagent à arrêter de construire de nouvelles centrales au charbon, à ne plus financer le charbon à l'échelle internationale, à fixer une date pour la sortie effective de cette source d'énergie et à respecter les objectifs de l'accord de Paris. Les objectifs de l'alliance montrent que l'électricité produite par la combustion du charbon fait de plus en plus partie du passé à travers le monde, a estimé la ministre. "Lorsqu'un grand pays industriel comme l'Allemagne tourne le dos au nucléaire et au charbon et est en transition vers les renouvelables pour répondre à ses besoins en énergie, cela envoie un signal fort à d'autres parties du monde." L'Allemagne vise une fermeture de toutes ses centrales au charbon d'ici 2038 au plus tard. Elles ont collectivement une capacité de 42,5 gigawatts. En 2030, elles ne devraient plus que produire 17 gigawatts. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info