L'ambulance transportant l'opposant Navalny est arrivée à l'aéroport

Publié le à OMSK (RUS)

L'ambulance transportant le principal opposant au Kremlin Alexeï Navalny, dans le coma après un malaise, a quitté dans la nuit de vendredi à samedi l'hôpital est arrivée à l'aéroport d'Omsk, d'où il doit être évacué vers l'Allemagne. "Alexeï Navalny a été chargé dans une ambulance et emmené à l'aéroport", a indiqué sur Twitter sa porte-parole Kira Iarmych. Des journalistes de l'AFP ont vu une ambulance partir de l'hôpital et arriver peu après à l'aéroport de cette ville de Sibérie occidentale, escortée par un cortège policier, puis entrer sur le tarmac. L'hôpital russe où a été admis l'opposant jeudi a donné son feu vert vendredi à son transport vers l'Allemagne, affirmant que son état était "stable", après s'y être initialement opposé. Un avion médicalisé affrété par une ONG allemande était arrivé vendredi matin à l'aéroport d'Omsk. Les médecins allemands ont pu examiner M. Navalny, 44 ans, et ont assuré être en mesure de le transporter à Berlin pour qu'il y soit soigné. L'opposant devrait être transporté vers l'hôpital de la Charité à Berlin, où a été traité avant lui un autre opposant russe, Piotr Verzilov, transporté par la même ONG, Cinema for Peace. Alexeï Navalny se rendait de Tomsk, en Sibérie, à Moscou en avion quand il a fait un malaise. L'appareil a dû faire un atterrissage d'urgence à Omsk. L'opposant y a été admis à l'hôpital et placé en réanimation sous respiration artificielle. Il se trouve actuellement dans le coma. Son entourage affirme qu'il a été victime d'un "empoisonnement intentionnel", "avec quelque chose de mélangé à son thé". (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info