L'armée promeut des officiers supérieurs en dépit des affaires courantes

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Des comités d'avancement internes à l'armée ont recommandé la nomination ou la promotion à un grade plus élevé de 212 officiers supérieurs (majors, lieutenants-colonels et colonels), en dépit de la situation politique d'affaires courantes, a-t-on appris vendredi de sources militaires.Ces comités, qui se sont réunis jeudi pour préparer les nominations trimestrielles à l'armée (chaque 26 du mois clôturant un trimestre), ont recommandé la nomination par arrêté royal de 109 capitaines-commandants au grade de major - le premier de la catégorie des officiers supérieurs. Les nominations définitives sont toutefois tributaires d'une décision finale d'un gouvernement de plein exercice, qui doivent faire l'objet d'un arrêté royal de la part d'un ministre de la Défense en dehors des affaires courantes, un régime auquel est soumis l'actuelle équipe Wilmès II, ont expliqué des spécialistes du dossier à l'agence Belga. Cent et neuf candidats au grade de major - des capitaines-commandants - ont ainsi été retenus pour revêtir le premier grade d'officier supérieur ("une étoile"), a indiqué le service de presse de la Défense. Soixante-huit majors ont été retenus pour une promotion au grade de lieutenant-colonel ("deux étoiles") et 35 lieutenant-colonels ont été sélectionnés pour être nommés comme colonel ("trois étoiles"), a-t-on ajouté de même source. Il faut y ajouter un commandant recommandé comme major au sein des réservistes de l'armée, cinq lieutenant-colonels et un colonel réservistes. Les promotions effectives de ces officiers en date du 26 septembre, avec effet rétroactif sont toutefois tributaires de la mise en place d'un gouvernement fédéral de plein exercice, ont indiqué des sources militaires. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info