L'avocat belge de Puigdemont veut réaffirmer l'immunité parlementaire de son client

Publié le à Bruxelles (Belgique)

L'ancien président catalan Carles Puigdemont a été arrêté jeudi sur l'île italienne de Sardaigne. Son avocat espagnol, Gonzalo Boye, a confirmé l'information. Son avocat belge, Simon Bekaert, a, lui, réagi en affirmant qu'il souhaitait que l'immunité de M. Puigdemont soit réaffirmée devant la Cour de justice de l'Union européenne à titre de mesure provisoire."Nous sommes prêts à soumettre une nouvelle demande à la Cour européenne pour réaffirmer son immunité parlementaire à titre provisoire. Dans le cas où les autorités italiennes ne le laissent pas partir volontairement", a déclaré vendredi matin Simon Bekaert. L'avocat a également déclaré sur Radio 1 (VRT) que l'immunité de Carles Puigdemont n'a pas encore été levée. Il s'agit selon lui d'une "erreur de communication" entre la Sardaigne et Madrid. "Lorsqu'il y a un mandat d'arrêt européen, on le signale. Et lorsque vous êtes signalé dans le système Schengen, cela signifie que vous pouvez être privé de votre liberté directement à la frontière. L'Espagne a probablement négligé de retirer le signal, de sorte qu'un fonctionnaire trop zélé en Sardaigne l'a quand même arrêté", explique Me Bekaert. "Mes collègues espagnols soupçonnent de la mauvaise volonté, mais j'accorde encore le bénéfice du doute", a-t-il ajouté. Me Bekaert ne s'attend pas à ce que M. Puigdemont soit extradé vers l'Espagne prochainement et n'a pas encore pu s'entretenir avec son client depuis son arrestation en Italie. Plus tôt cette année, le Parlement européen avait levé l'immunité de M. Puigdemont. Ce dernier a contesté cette décision sur le plan juridique, mais la décision finale n'a pas encore été prise. Carles Puigdemont a été appréhendé "à son arrivée en Sardaigne, où il se rendait en tant qu'eurodéputé", a précisé Gonzalo Boye sur Twitter. Il est poursuivi pour "sédition" et est accusé de "détournements de fonds publics". "À son arrivée à l'aéroport d'Alghero, il a été arrêté par la police aux frontières italiennes. Demain, (M. Puigdemont) sera présenté aux juges de la cour d'appel de Sassari, qui est compétente pour décider de sa libération ou de son extradition", a précisé son chef de cabinet. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info