L'émissaire américain veut un dialogue avec l'Iran sur l'Afghanistan

Publié le à WASHINGTON (USA)

L'émissaire américain pour l'Afghanistan s'est dit prêt jeudi à dialoguer avec l'Iran de la façon de mettre un terme à la guerre en Afghanistan, accusant Téhéran de chercher à enliser les Etats-Unis dans ce conflit. Le diplomate américain Zalmay Khalilzad qui a négocié l'accord bilatéral de février avec les talibans, a participé à des négociations sous l'égide de l'ONU auxquelles l'Iran participait aussi, une fenêtre de dialogue rare au moment où l'administration du président Donald Trump imposait une pression "maximum" sur la république islamique. "L'Iran voudrait nous garder enlisés dans ce conflit, sans gagner ni perdre mais en subissant de lourdes pertes en Afghanistan, tant qu'il n'y a pas d'accord entre les Etats-Unis et l'Iran", a déclaré jeudi M. Khalilzad lors d'une conférence en ligne organisée par le centre de réflexion US Institute of Peace. "Mais nous avons proposé de rencontrer les Iraniens sur ce sujet", a-t-il ajouté. "Ils pourraient se joindre à diverses réunions où nous serions présents et ils seraient présents, pour discuter de l'avenir de l'Afghanistan". L'Iran partage une frontière de plus de 900 km avec l'Afghanistan, pays avec lequel il a toujours entretenu des relations complexes. L'Iran a longtemps soutenu ses coreligionnaires chiites -la minorité ethnique Hazara en Afghanistan, persécutée sous le règne des talibans, sunnites, dans les années 1990. Téhéran a en outre travaillé au côté de l'ONU pour aider à chasser les talibans dans les années 2000. Mais selon le renseignement américain; l'Iran a depuis renoué des contacts avec les insurgés afghans, offrant notamment des récompenses à des talibans pour attaquer des militaires des Etats-Unis et de leur coalition internationale en Afghanistan. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info