L'Espagne a souffert mais a mérité sa victoire, pense Busquets

Publié le à Copenhague

L'Espagne est venue à bout de la Croatie 3-5 après prolongations, lundi, en huitième de finale de l'Euro.  "On a souffert, mais cette victoire, on l'a méritée", a déclaré le capitaine espagnol Sergio Busquets, désigné Homme du Match."On a eu la malchance d'encaisser un but sans le mériter, alors qu'on avait eu des occasions d'ouvrir le score, mais on a continué d'insister, on a réussi à égaliser avant la mi-temps puis on a augmenté l'écart en deuxième période", a analysé le milieu de terrain.  L'Espagne a été contrainte à jouer les prolongations alors qu'elle menait de deux buts jusqu'à la 85e minute. "Pendant la prolongation, on a vu le caractère de l'équipe, encore une fois. Je crois que l'on a été supérieurs durant la majeure partie du match. On est très contents de passer en quarts. Ca a été un match très physique, j'ai eu des douleurs musculaires, mais tout va bien. On a quelques jours devant nous pour récupérer. Les sensations sont très bonnes, on est une équipe qui travaille avec une grande intensité, qui prépare bien ses matches, la confiance était là... On grandit beaucoup dans ce tournoi, ça se voit sur les derniers matches." Le premier but croate fait suite à une erreur du gardien Unai Simon, qui n'a pas réussi à contrôler une passe en retrait de Pedri. "Il a toute notre confiance", a affirmé Busquets. "On sait toute l'importance qu'il a pour nous. Il n'a pas eu de chance avec ce but, mais Unai est quelqu'un de très serein, il sait ce qu'il veut, et il a su se relever après ça. Ce n'est rien, on sait que ces choses-là peuvent arriver dans le football, il faut juste essayer d'avoir une forte mentalité pour oublier, et l'équipe l'a prouvé. Il a toute notre confiance, et encore plus quand ce genre de choses arrivent".  Auteur du deuxième but, Cesar Azpilicueta était ravi de voir l'Espagne franchir un tour éliminatoire d'un grand tournoi pour la première fois depuis 2012. " Cela fait plusieurs tournois que l'on n'avait pas réussi à franchir un match éliminatoire, et aujourd'hui (lundi), on a réussi à briser ce plafond de verre contre le vice-champion du monde. Ils nous ont marqué deux buts en sept minutes, mais on a été supérieurs pendant la prolongation et on a mérité notre qualification", a expliqué le défenseur. "Maintenant, l'important c'est de bien récupérer, c'est plus facile quand on gagne le match." L'Espagne affrontera en quarts de finale soit la France soit la Suisse. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info