L'Horeca ne peut pas vendre d'alcool à emporter

Publié le à BRUXELLES (België)

Les restaurants qui proposeront à nouveau des plats à emporter pendant les semaines de fermeture imposée ne pourront pas vendre d'alcool, est-il précisé dans l'arrêté ministériel des mesures anti-Covid publié dimanche au Moniteur belge. Horeca Vlaanderen estime que cette décision crée une concurrence déloyale avec les supermarchés, qui y sont, eux, toujours bien autorisés. "Nous avons envoyé une liste de questions au SPF Affaires intérieures sur cet arrêté, notamment sur ce passage", explique mardi Kaatje Lucas, porte-parole d'Horeca Vlaanderen. En attendant les réponses, la fédération conseille à ses membres de suivre la loi. Les trois fédérations Horeca (Wallonie, Bruxelles et Vlaanderen) ont mis en demeure le gouvernement fédéral de leur fournir l'intégralité du dossier justifiant scientifiquement la fermeture des établissements horeca annoncée vendredi. Un recours en annulation sera introduit dans les jours qui suivent ainsi qu'une procédure en référé auprès du tribunal de première instance pour obtenir la documentation et prendre connaissance des bases scientifiques justifiant la fermeture, indiquait lundi la fédération Horeca Bruxelles. Un recours en indemnisation est également à l'étude. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info