L'Indonésie prend des restrictions d'urgence, les hôpitaux proches du point de rupture

Publié le à Jakarta (Indonésie)

L'Indonésie va prendre une série de nouvelles mesures sanitaires pour lutter contre la propagation du coronavirus, a annoncé jeudi son président Joko Widodo. Le nombre de contaminations a explosé dans l'archipel ces dernières semaines et les hôpitaux, proches du point de rupture, renvoient chez eux certains malades du Covid-19."Cette situation nous a forcés à prendre des mesures plus strictes (...) j'ai décidé d'imposer des restrictions en urgence", a indiqué à la télévision le chef de l'État. Parmi les nouvelles mesures, d'application dès samedi et jusqu'au 20 juillet dans la capitale Jakarta, l'île de Java et celle de Bali - les plus touchées par l'épidémie -, tous les employés des secteurs non essentiels devront travailler de chez eux. L'enseignement se fera exclusivement en ligne, a précisé un document publié par les services du ministre coordinateur Luhut Pandjaitan. En outre, les centres commerciaux et parcs d'attractions devront fermer, tandis que les restaurants ne pourront plus servir que des plats à emporter. Les mosquées aussi garderont portes closes dans ce pays d'Asie du Sud-Est qui compte la plus importante population musulmane au monde. Enfin, les magasins d'alimentation devront limiter l'affluence à 50% de la capacité du lieu et fermer dès 20h00. Le gouvernement entend ainsi faire repasser le nombre de nouveaux cas quotidiens sous la barre des 10.000, loin du record quotidien de contaminations enregistré dimanche avec plus de 21.000 cas. Plus de 20% des dépistages reviennent positifs des laboratoires dans un pays qui recensait plus de 2.178.000 cas et près de 58.500 décès, selon les données de l'université américaine John Hopkins, qui fait référence, disponibles jeudi. Les chiffres réels sont toutefois estimés bien supérieurs en raison du faible nombre de tests réalisés. Le gouvernement indonésien a été accusé de ne pas avoir réagi assez fermement face à la crise sanitaire, le président ayant longtemps plaidé pour des mesures limitées afin d'éviter une catastrophe économique. Mais les hôpitaux à Jakarta et dans une partie de Java ont été débordés par l'arrivée de nouveaux patients ces dernières semaines, dont certains infectés par le nouveau variant Delta, apparu en Inde. Des établissements ont dû installer des tentes à l'extérieur pour gérer l'afflux de malades et certains patients ont été refusés par des hôpitaux et cliniques saturées, selon plusieurs témoignages. Le pays veut vacciner 180 millions de personnes sur sa population totale de près de 270 millions, mais seulement environ 5% des habitants ont été vaccinés à ce stade. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info