L'Italien Ballerini gagne au sprint et ponctue le gros travail de Deceuninck-Quick Step

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

L'Italien Davide Ballerini a remporté au sprint la 76e édition du Circuit Het Nieuwsblad (WorldTour), en ouverture de la saison des classiques belge, samedi sur 200,5 km entre Gand et Ninove, récompensant l'énorme travail de son équipe Deceuninck-Quick Step.Davide Ballerini, 26 ans, remporte la plus belle victoire de sa carrière riche de 7 victoires désormais et la 3e cette saison après ses deux succès au Tour de la Provence. C'est aussi la 5e victoire cette saison de la formation Deceuninck-Quick Step, qui aura négocié la course de main de maître. Ballerini l'a emporté en surclassement devant le Britannique Jake Stewart (Groupama-FDJ). Sep Vanmarcke a pris la 3e place. Philippe Gilbert s'est classé 5e. La course aura été assez limpide. Kenny De Ketele (appelé en dernière minute par Sport Vlaanderen-Baloise pour remplacer Robbe Ghys) et Bert De Backer (B&B Hotels p/b KTM), ont formé la première échappée du jour après une cinquantaine de kilomètres, avec le Kazakh Yevgeniy Fedorov (Astana), le Sud-Africain Ryan Gibbons (UAE-Team Emirates) et le Français Matis Louvel (Arkea Samsic). Les cinq hommes ont compté jusqu'à 8 minutes d'avance avant le déclenchement des hostilités que l'on peu situer à une cinquantaine kilomètres de l'arrivée à Ninove. Les hommes forts et leurs lieutenants accéléraient l'allure pour se positionner aux avant-postes provoquant quelques chutes par ailleurs. La jonction avec les fuyards s'est faite à 40 bornes de l'arrivée. Treize hommes se sont alors isolés en tête après le Molenberg avec Julian Alpahilippe, Zdenek Stybar et Davide Ballerini (Deceuninck-Quick Step), Greg Van Avermaet (AGR2-Citroën), Sep Vanmarcke (Israel Start-Up Nation), le Britannique Tom Pidcock ayant réussi à rejoindre le groupe avec le Néerlandais Kevin Geniets (Groupama -FDJ). L'Italien Matteo Trentin, le Français Christophe Laporte (Cofidis), Arjen Livyns (Bingoal-Wallonie-Bruxelles), le Suisse Johan Jacobs (Movistar), Geniez, le Néerlandais Olva Kooij (Jumbo-Visma) et l'Autrichien Michael Gogl (Team Qhubeka ASSOS) complétaient ce groupe qui allait se jouer la victoire. Julian Alapahilippe se montrait le plus costaud, attaquant encore, seul, à 32 km de l'arrivée. Son escapade aura duré 14 kilomètres, le reste du groupe, puis le peloton, revenait en effet sur le Français à l'approche du Mur de Grammont. L'Italien Gianni Moscon (INEOS Grenadiers) prenait quelques mètres jusqu'au Bosberg, mais le peloton filait ensuite vers un sprint massif, négocié de maîtresse façon par Deceuninck-Quick Step. Le Norvégien Kristoff, victime d'un ennui mécanique, n'a pu sprinter. La course de la revanche, Kuurne-Bruxelles-Kuurne (1.Pro), a lieu dimanche. Suivra, mardi, le Grand Prix Samyn (1.1), course d'ouverture de la saison en Wallonie. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info