L'OMS lance une charte pour protéger les travailleurs de la santé

Publié le à GENÈVE (Belgique)

La crise sanitaire du nouveau coronavirus a montré le besoin de protéger davantage les travailleurs de la santé. À cet effet, une charte a été lancée jeudi à Genève par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Personne n'est en sécurité "tant que les travailleurs de la santé ne le sont pas", a affirmé le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, à l'occasion de la Journée internationale de la sécurité des patients. Selon lui, la charte doit notamment alerter sur les salaires de ces personnes. Elle demande aux responsables de les protéger de toute violence, d'améliorer leur santé mentale face aux crises auxquelles ces acteurs sont confrontés ou encore de les protéger des dangers physiques. Le texte recommande également d'établir des programmes nationaux pour leur sécurité et un lien avec celle des patients. Selon les données de l'OMS reprenant un certain nombre de pays, le taux d'infection au Covid parmi les travailleurs de la santé est bien plus important que dans les autres professions. Ainsi, si ceux-ci constituent moins de 3% de la population dans la plupart des États, ils rassemblent environ 15% des cas de coronavirus, là où ils oeuvrent mais aussi parfois là où ils habitent. Des milliers d'entre eux sont décédés. Outre le danger de la contamination, ces personnes font face à d'importantes charges de travail et parfois à des stigmatisations de certains individus, en augmentation. Il faut éviter les blessures avec des composantes contendantes, réduire la pression sur ces travailleurs de santé, améliorer l'utilisation du matériel de protection individuelle ou encore rejeter toute tolérance à l'égard des violences. Les problèmes importants de sécurité devront aussi être analysés. D'ici un an, les dirigeants doivent avoir investi dans plusieurs dispositifs, a encore ajouté l'organisation. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info