L'opposant russe Navalny visé par de nouvelles accusations "d'extrémisme"

Publié le à Moscou

L'opposant russe emprisonné Alexeï Navalny et plusieurs de ses proches collaborateurs sont visés par de nouvelles accusations "d'extrémisme" passibles de lourdes peines de prison, ont annoncé les enquêteurs mardi, après des mois de répression de son mouvement.Selon un communiqué du Comité d'enquête, chargé des principales investigations criminelles en Russie, M. Navalny et ses alliés sont accusés d'avoir "créé et dirigé une organisation extrémiste" qui, de 2014 à 2021, portant notamment le message "d'un changement de pouvoir par la violence". Les organisations de M. Navalny ont été bannies pour extrémisme en juin dernier, alors qu'approchaient les législatives du 19 septembre. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info