L'UE portera un "message fort" à Moscou lors de la visite de Josep Borrell

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

La ministre belge des Affaires étrangères Sophie Wilmès a réagi mardi soir via Twitter à la condamnation de l'opposant russe Alexeï Navalny, indiquant que la réponse européenne devra prendre la forme d'un "message fort" du Haut représentant Josep Borrell lors de sa prochaine visite à Moscou.L'Espagnol, chef de la diplomatie de l'UE, se rendra en Russie du 4 au 6 février. Il était déjà prévu que "l'empoisonnement, la détention et l'arrestation de l'homme politique de l'opposition Alexei Navalny" soit au programme des discussions avec les responsables russes dont le ministre Lavrov, ainsi que les préoccupations européennes "concernant les libertés fondamentales et les droits de l'homme en Russie de manière plus générale", selon ce qu'avaient communiqué ses services. Au moment de cette communication, Alexeï Navalny était déjà en détention, mais en l'attente du prononcé d'un jugement ce mardi. "Les motivations politiques ne peuvent jamais justifier une incarcération et la privation de droits humains fondamentaux. La Belgique se joint à ses partenaires européens sur ce problème fondamental et appelle à la libération d'Alexeï Navalny", indique Sophie Wilmès mardi, peu de temps après la condamnation à plusieurs années de prison de l'opposant. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info