La bande de covoiturage sur l'E411 est au point mort

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Le projet de bande réservée au covoiturage sur l'autoroute E411 vers Bruxelles est suspendu, écrivent La Libre Belgique et La Dernière Heure, mercredi. Le gouvernement wallon attend une évaluation de la Sofico, qui ne prévoit pas de rendre son rapport avant avril 2020. Le projet avait été lancé en mai par l'ex-ministre de la Mobilité Carlo Di Antonio (cdH). Afin de fluidifier le trafic, la bande de droite de l'E411 à partir de Wavre en direction de la capitale était rendue accessible aux véhicules transportant trois personnes au moins. Le hic est que la Flandre n'a pas emboîté le pas à la Région wallonne et cette bande s'arrête donc à la frontière flamande, pile où les embouteillages commencent généralement en heure de pointe. Or en pratique, le tronçon entre Wavre et Rosières n'est saturé qu'en cas d'accident. L'effort wallon se voit donc privé d'utilité. Actuellement, le nouveau ministre compétent, Philippe Henry (Ecolo) attend une évaluation du bras financier wallon pour les infrastructures, la Sofico. "Il ne s'agit que d'un projet pilote. Ecolo est favorable au covoiturage mais il n'y aura pas d'évolution avant d'avoir cette évaluation." La Sofico, quant à elle, déclare qu'aucune évaluation ne sera prête avant avril 2020, au plus tôt. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info