La Banque nationale précise les règles de prêts hypothécaires

Publié le à Brussel (Belgique)

La Banque nationale de Belgique (BNB) tient à nuancer une information parue la semaine dernière dans les médias selon laquelle chaque bien immobilier résidentiel doit être estimé avant l'octroi d'un crédit. Les banques peuvent choisir d'utiliser un modèle statistique, précise la BNB.À partir de 2022, les banques devront faire évaluer les biens avant de pouvoir accorder un prêt hypothécaire, et le montant du prêt sera calculé sur la base de la valeur estimée et non plus sur le prix d'achat. Mais les banques pourront également utiliser des modèles statistiques avancés pour cette estimation, précise la BNB. "Une visite sur place n'est nécessaire, par exemple, que si la valeur de l'immeuble ne peut être déterminée avec suffisamment de certitude, si la base de données ne contient pas assez de biens présentant des caractéristiques similaires ou si des caractéristiques spécifiques du bien doivent être prises en compte", ajoute-t-elle. La Banque nationale s'attend d'ailleurs à ce que les banques belges recourent, dans la plupart des cas, aux modèles statistiques. "Le résultat de l'estimation est un indicateur supplémentaire permettant de déterminer la valeur du bien et, en cas d'écart important par rapport à la valeur d'achat (indiquée dans l'acte notarié), la banque doit en tenir compte pour déterminer le montant du prêt", complète encore l'institution. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info