La Belgique met le point à l'agenda du Conseil de sécurité de l'ONU

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Au nom de l'Union européenne, la Belgique mettra le conflit qui oppose l'Arménie et l'Azerbaidjan dans la région du Nagorny Karabakh à l'agenda du Conseil de sécurité de l'ONU, où elle siège comme membre non-permanent, a annoncé la ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès en séance plénière de la Chambre. "Vous me demandez si ce qui se passe là-bas est normal. Non, tout cela n'est pas normal", a déclaré Sophie Wilmès, interrogée notamment par le député Michel De Maegd (MR). La ministre des Affaires étrangères a appelé à ce que la diplomatie reprenne le dessus, principalement via le processus de Minsk. Ce Groupe de Minsk mis en place par l'OSCE (Russie, France, Etats-Unis, ndlr) tente depuis près de trente ans sans succès de résoudre ce conflit. Sophie Wilmès a indiqué qu'elle soutenait toutes les initiatives diplomatiques visant à la désescalade dans la région, citant notamment celles du haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères Josep Borrell. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info