La CDU a "besoin de renouveau" mais reste prête à gouverner

Publié le à Berlin

Le parti chrétien-démocrate CDU, tombé à son plus bas historique lors des élections législatives allemandes, a "besoin de renouveau", a admis lundi son président et candidat à la chancellerie, Armin Laschet.Le parti d'Angela Merkel, arrivé en deuxième position derrière les sociaux-démocrates, est toutefois prêt à entamer des négociations avec les libéraux du FDP et les Verts pour tenter de former le prochain gouvernement, a ajouté lors d'une conférence de presse M. Laschet. Le chef de file des conservateurs, arrivés derrière les sociaux-démocrates, a reconnu qu'un résultat inférieur à 30% n'est pas l'ambition de l'Union" CDU-CSU. Il a notamment pointé les mauvais résultats obtenus dans l'est de l'Allemagne. Au terme d'une campagne émaillée de gaffes et couacs de communication, M. Laschet a dit prendre "personnellement sa part" dans cet échec. "Que nous soyons au gouvernement à la fin de ce processus ou dans l'opposition, un renouveau de l'Union doit avoir lieu. À tous les niveaux", a-t-il lancé. Mais "aucun parti", pas même le SPD, n'a obtenu de "mandat clair pour gouverner", a encore estimé M. Laschet. Dès sa courte défaite connue, dimanche soir, le chef du parti d'Angela Merkel avait réclamé la possibilité de pouvoir malgré tout diriger une coalition. "Personne ne doit agir comme s'il était le seul à pouvoir décider de la formation d'un gouvernement, et c'est pourquoi des discussions avec des partenaires éventuels sont nécessaires", a estimé lundi M. Laschet, dont l'adversaire, Olaf Scholz, a revendiqué dès dimanche soir l'étiquette de "prochain chancelier". "Un gouvernement dirigé par l'Union est la meilleure chose pour notre pays et nous nous sentons également obligés envers ses électeurs", a encore fait valoir M. Laschet. Pour la première fois depuis 1949, la CDU-SU, en baisse de huit points par rapport à 2017, est passée sous la barre des 30%, jetant une ombre sur le départ annoncé d'Angela Merkel, qui a échoué après 16 ans au pouvoir à préparer sa succession. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info