La Coalition climat surprend les préformateurs avec des frites et de la bière

Publié le à BRUXELLES (BELGIE)

Une délégation de la Coalition climat a surpris vendredi les préformateurs du prochain gouvernement fédéral Conner Rousseau (sp.a) et Egbert Lachaert (Open Vld) avec des frites et de la bière, un clin d'œil visant à rappeler à la future majorité que la Terre continue de se réchauffer. En Belgique, les récoltes de pommes de terre et la production de bière pourraient en payer les conséquences. À l'origine de l'action: une étude commanditée par la Commission nationale climat sur les impacts socio-économiques du réchauffement climatique en Belgique. Selon ce rapport, publié en début de semaine, les coûts du réchauffement planétaire s'élèvent à 9,5 milliards d'euros par an, soit environ 2% du produit intérieur brut (PIB). En cause: des chaleurs extrêmes, la sécheresse et les inondations. Outre les impacts négatifs pour les secteurs de la santé et de l'emploi, le rapport montre également que la poussée du mercure affectera les récoltes de pommes de terre et la production de bière, deux produits belges par excellence, au cœur du rayonnement international de notre pays. D'ici 2050, les récoltes de pommes de terres pourraient se contracter de 35%, tandis que celles des céréales, en particulier l'orge, pourraient réduire la production de bière de 40%. "Une raison ultime de se battre contre la crise climatique", a lancé la Coalition climat avec humour. Le président du sp.a Conner Rousseau avait assuré auparavant que la lutte contre le réchauffement ne serait pas oubliée. "Le volet sur le climat, l'énergie et l'environnement sera peut-être le plus concret et le plus ambitieux que la Belgique ait connu", a-t-il avancé. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info