La commission d'enquête flamande sur l'accueil de l'enfance prolongée d'un mois

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

La commission d'enquête sur la sécurité de l'accueil de la petite enfance mise sur pied par le parlement flamand prolongera ses travaux jusque fin juillet, ont décidé mercredi les députés flamands réunis en séance plénière.Cette commission, qui avait entamé ses travaux le 1er avril, avait initialement prévu de les boucler pour le 1er juillet. Les dernières auditions n'ont toutefois eu lieu que cette semaine, dont celle, lundi, de l'ex-ministre flamand du Bien-être, Wouter Beke (CD&V), qui avait été mis sur le grill pour sa politique. Les commissaires doivent maintenant rédiger des recommandations, sous la présidence du député Koen Daniëls (N-VA). La plénière leur a accordé un mois supplémentaire. Cette commission avait été créée à l'initiative de Vooruit (opposition), après la révélation de plusieurs récits poignants sur des abus commis dans des crèches flamandes - dont la mort d'un bébé de 6 mois, décédé du syndrome du bébé secoué -, après un appel de la crèche 't Sloeberhuisje, située à Mariakerke, en région gantoise. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info