La cyberattaque contre Belnet pas encore résolue

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

La cyberattaque qui a touché Belnet dans la matinée n'est pas encore résolue mardi après-midi. "C'est un jeu du chat et de la souris", selon la porte-parole du fournisseur d'accès à Internet, Davina Luyten. Une équipe d'urgence du Centre pour la cybersécurité Belgique a été appelée à intervenir.L'attaque par déni de service (DDoS), qui consiste à envoyer une quantité impressionnante de requêtes à un serveur dans le but de le surcharger et ainsi de le paralyser, a commencé vers midi sur le réseau Belnet, qui fournit un accès internet à haut débit aux institutions, centres de recherche et universités du pays. Elle pourrait causer des désagréments aux plus de 200 clients du fournisseur. Plusieurs services gouvernementaux ont été affectés. Le Parlement fédéral a ainsi été forcé d'interrompre plusieurs réunions de commissions qui se tenaient en visioconférence. Les systèmes de réservation en ligne pour les centres de vaccination ont également été affectés en début d'après-midi, avant d'être rétablis. Ils semblent de nouveau en difficulté en Wallonie ainsi qu'à Gand et Anvers depuis 16h45, selon le responsable informatique pour la campagne de vaccination, Frank Robben. Si les problèmes persistent, M. Robben indique que des mesures seront prises pour remettre le système en service par des voies alternatives. Celui-ci assure par ailleurs que tout se passe bien dans les centres de vaccination eux-mêmes. Le parquet fédéral a lui aussi subi des désagréments pendant une réunion en visioconférence, mais assure que ceux-ci ont été résolus sans gravité. "Aucune plainte n'a pour l'instant été reçue à la suite de l'attaque, mais il est possible - voire vraisemblable - que cela arrive", selon le porte-parole du parquet fédéral, Eric Van Duyse. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info