La forte augmentation du nombre de cas parmi les plus de 70 et 90 ans suscite l'inquiétude

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Si le taux d'infection au coronavirus est toujours le plus marqué chez les jeunes, la forte augmentation du nombre de cas parmi les plus de 70 et 90 ans suscite l'inquiétude, a indiqué Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral lors du point presse de vendredi du Centre de crise. Bruxelles et la Wallonie sont actuellement les régions les plus touchées par le virus en Europe. "On s'attend à dépasser le cap des 20.000 nouveaux cas par jour la semaine prochaine, ce qui signifie que plus de 1% des Belges seraient contagieux à tout moment", souligne M. Van Laethem. Le taux d'infection est le plus marqué chez les personnes entre 20 et 30 ans et "la moitié des cas a plus de 37 ans". La plus forte augmentation est cependant observée chez les plus de 70 et 90 ans, ce qui suscite l'inquiétude des médecins. On constate un doublement du nombre de cas tous les cinq jours chez les plus de 90 ans. Aujourd'hui, quatre décès sur dix sont des patients qui proviennent de maisons de repos et de soins, contre six sur dix au cours de la première vague. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info