La ministre bruxelloise Elke Van den Brandt n'exclut pas de nouvelles mesures

Publié le à BRUXELLES (België)

Si les chiffres de l'épidémie de coronavirus dans la capitale ne faiblissent pas, de nouvelles mesures seront décidées pour infléchir la courbe des contaminations, a déclaré mardi matin la ministre de la Santé au sein du collège de la Commission communautaire commune, Elke Van den Brandt, sur Radio 1. Pour l'écologiste, les mesures actuelles doivent également être maintenues. Mme Van den Brandt (Groen) réagissait ainsi aux critiques émises par le groupe d'experts Celeval, qui assiste le gouvernement dans les mesures à adopter pour lutter contre le coronavirus. Utile, le port du masque obligatoire dans l'espace public, imposé depuis mercredi à toute personne âgée de 12 ans ou plus, doit toutefois être complété par des mesures supplémentaires, estiment les experts. En cinq jours, l'impact de l'obligation de porter un masque en rue et dans les lieux privés accessibles au public ne peut être mesuré, réagit la ministre. Pour cela, il faut généralement attendre deux semaines, ajoute-t-elle. Cette mesure doit être respectée et, pour le moment, l'important est de veiller à ce qu'elle le soit, souligne l'écologiste. Si de nouvelles mesures ne sont pas exclues, le gouvernement bruxellois attend de voir ce qui ressortira du Conseil national de sécurité, qui doit se réunir jeudi. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info