La police norvégienne déployée en nombre lors d'un rassemblement anti-islam

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Les forces de l'ordre étaient massivement déployées samedi pour conjurer les tensions dans la capitale norvégienne Oslo, où se déroulait un rassemblement anti-islam. La mobilisation a été perturbée par des contre-manifestants. Plusieurs centaines de contre-manifestants s'étaient réunis en marge du rassemblement à l'initiative du groupe Stop Islamization of Norway (Sian). Aux sons des tambours et de chants, ils scandaient "Pas de racistes dans nos rues". Les tensions sont montées au sein du groupe de contre-manifestants lorsqu'une membre du Sian, Fanny Braten, a arraché des pages du Coran et leur a craché dessus, a rapporté l'agence de presse NTB. "Regardez, maintenant je profane le Coran", a-t-elle déclaré. Fanny Branten a déjà été inculpée pour avoir proféré des discours de haine, avant d'être acquittée, a signalé NTB. Elle est sortie indemne de la manifestation malgré qu'elle ait été frappée à la jambe par un contre-manifestant, lequel avait réussi à franchir les clôtures de sécurité et les cordons de police, a indiqué le quotidien d'Oslo VG. La police a de son côté déclaré avoir fait usage de gaz lacrymogènes et de gaz poivre afin de séparer les deux groupes rivaux. Redoutant une escalade de la violence, les forces de l'ordre ont mis fin au rassemblement du Sian plus tôt que prévu. Quatre personnes qui ont tenté de perturber la manifestation du Sian ont été appréhendées, tandis que la police a dû essuyer des jets de pierres et autres projectiles. Les forces de l'ordre étaient massivement mobilisées samedi après que le chef du Sian, Lars Thorsen, a été attaqué il y a une semaine lors d'une manifestation similaire dans la ville de Bergen. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info