La reine Elizabeth perd son trône à la Barbade

Publié le à SAINT JOHN'S

La Barbade, micro-Etat des Caraïbes, a annoncé qu'elle allait s'affranchir de sa sujétion à la Couronne britannique et devenir une république d'ici fin novembre 2021. Le divorce constitutionnel a été déclaré mardi par la Gouverneure-générale de l'île, Sandra Mason, lors d'un discours de rentrée du parlement local. "Ayant obtenu son indépendance il y a plus d'un demi-siècle, notre pays ne peut nourrir aucun doute sur ses capacités à s'autogérer", a justifié Mme Mason, qui s'exprimait dans la capitale, Bridgetown. L'heure est venue de dire un vrai adieu à notre passé colonial. Les Barbadiens veulent un chef d'Etat barbadien", a poursuivi celle qui est la représentante officielle dans l'île de la reine d'Angleterre. Elizabeth II va donc perdre sa souveraineté sur l'un des derniers royaumes du Commonwealth, qui sont d'anciennes colonies britanniques devenues indépendantes. Interrogé à Londres sur le sujet, un porte-parole du Palais de Buckingham a estimé que la décision relevait "des autorités et de la population de la Barbade". La Barbade, perle touristique des petites Antilles, est particulièrement prisée par la haute société anglo-saxonne. L'île de seulement 430 km² comptait 287.000 habitants en 2019 selon la Banque mondiale. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info