La Slovaquie "choquée" par les violences policières envers le Slovaque en Belgique

Publié le à BRATISLAVA (Belgique)

Les responsables politiques slovaques ont réagi vendredi avec indignation à la vidéo montrant des violences policières meurtrières sur un Slovaque à l'aéroport de Charleroi. "Comme le public slovaque, je suis choqué par les images des médias belges et par la brutalité avec laquelle les policiers belges ont agi à l'encontre de notre citoyen Jozef Chovanec", a déclaré le ministre slovaque des Affaires étrangères, Ivan Korcok, en marge d'une rencontre avec son homologue allemand, Heiko Maas, à Bratislava. Des pratiques telles que celles montrées dans la vidéo n'ont pas leur place dans une société démocratique, a déclaré le ministre. Le gouvernement slovaque a donc envoyé une note de protestation à la Belgique, immédiatement après la diffusion des images, dans laquelle il demande une clarification rapide et approfondie de l'action de la police. La Slovaquie a de bonnes relations avec la Belgique, mais une explication est importante, car un grand nombre de ressortissants slovaques travaillent en Belgique, selon le ministre. M. Korcok a jugé positif que l'incident avait déjà eu des conséquences personnelles au sein de la police. "Je tiens à remercier les médias belges qui ont mis en lumière cet incident", a-t-il ajouté. Auparavant, l'ancien Premier ministre Robert Fico avait demandé une forte réaction. Avec le slogan "Slovak lives matter", le social-démocrate avait critiqué le gouvernement slovaque qui, selon lui, avec son incompétence et sa docilité en matière de politique étrangère, contribue à ce que les Slovaques ne soient pas respectés à l'étranger. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info