La sonde Osiris-Rex est en train de perdre ses cailloux dans l'espace

Publié le à WASHINGTON (USA)

La Nasa a annoncé vendredi que sa sonde Osiris-Rex avait réussi à collecter une très grande quantité de particules de l'astéroïde Bennu en début de semaine, mais qu'il y en avait tellement que le compartiment de collecte n'arrivait pas à se refermer, mettant en danger la mission. La sonde doit rapporter les poussières et petits cailloux sur Terre en 2023, ce qui serait, de loin, le plus grand échantillon extraterrestre depuis les missions Apollo sur la Lune. À condition qu'elle arrive à les stocker hermétiquement pour le voyage du retour. "Une fraction substantielle de la masse récoltée est en train de s'échapper", a annoncé Dante Lauretta, chef de la mission, lors d'une conférence téléphonique au ton moins euphorique que sa présentation mercredi, quand l'équipe se félicitait d'une opération s'étant déroulée "aussi bien qu'on l'espérait". Entre-temps, la sonde s'est prise en photo sous tous les angles, et ses maîtres terrestres ont découvert avec stupeur un inquiétant nuage de particules flottant autour du bras de trois mètres de longueur. La bonne nouvelle est que la sonde aurait récupéré de l'ordre de 400 grammes de fragments, soit bien plus que les 60 grammes minimum désirés, et en tout cas plusieurs centaines de grammes, selon le scientifique. Mais 5 à 10 grammes ont déjà été observés autour du bras; en raison de la microgravité, les fragments se comportent comme des fluides. "Ma grande inquiétude est que des particules s'échappent, nous sommes les victimes de notre succès", a dit Dante Lauretta. Par conséquent, l'opération de mesure de la masse par une rotation de l'appareil, initialement prévue samedi, a été annulée, car cela risquerait de faire sortir encore plus de fragments. L'urgence est désormais de réduire au minimum les activités de l'appareil, pour limiter les fuites, et de préparer au plus vite le stockage des échantillons dans la capsule qui se situe au centre de la sonde. Cela implique un mouvement du bras, et doit être préparé minutieusement par les ingénieurs. Elle aura peut-être lieu mardi. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info