Laurent Jalabert positif à l'EPO sur le Tour 1998

Publié le à BRUXELLES (Belgium)

Laurent Jalabert était positif à l'EPO sur le Tour de France 1998. C'est ce que révèlent des tests rétroactifs menés en 2004 par l'AFLD (Agence française de lutte contre le dopage) sur un échantillon d'urine de l'ancien coureur français, annonce le journal L'Equipe lundi soir sur son site internet. Ces tests avaient alors été pratiqués anonymement mais la commission d'enquête sénatoriale sur l'efficacité de la lutte contre le dopage en France, qui rendra public son rapport le 18 juillet prochain, a exhumé les PV qui permettent aujourd'hui de mettre un nom sur les échantillons testés. Laurent Jalabert qui n'avait jusqu'à maintenant jamais été confondu, évoluait en 1998 au sein de la formation ONCE de Manolo Saiz, récemment blanchi lors du procès Puerto. Substance indétectable en 1998, l'EPO était présente dans quasiment tous les échantillons d'urine analysés six ans plus tard. Le Tour de France 1998, remporté par Marco Pantani, avait été celui de l'affaire Festina qui avait conduit à l'exclusion de l'équipe française menée par Richard Virenque, rappelle L'Equipe. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info