Le Conseil d'État rejette la demande de célébration en grand nombre pour les offices

Publié le à BRUXELLES (Belgium)

Le Conseil d'État a rejeté mardi la demande d'admission d'un plus grand nombre de personnes lors des célébrations de culte. L'organe note, entre autres, qu'il est "démontré à suffisance que la limitation attaquée est nécessaire pour préserver la santé publique dans le cadre de la pandémie de coronavirus".Un groupe de prêtres catholiques s'était à nouveau adressé au Conseil d'État contre les restrictions sur les célébrations de la messe de Noël. Dans trois arrêts rendus mardi, le Conseil d'État a rejeté la demande. "Ces demandes étaient dirigées contre l'arrêté ministériel du 11 décembre 2020 autorisant à nouveau l'exercice collectif d'un culte dans les bâtiments, en le limitant toutefois à un maximum de 15 personnes. (...) Ce règlement n'est notamment pas contraire à la liberté de religion, ni au principe d'égalité ni au principe de proportionnalité." (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info