Le cycliste Theo Bos renvoyé à la maison en raison d'un taux anormalement bas de cortisol

Publié le à VILANOVA DE AROUSA (Belgique)

Le sprinter néerlandais Theo Bos (30 ans) ne prendra pas le départ samedi soir du Tour d'Espagne cycliste. Son équipe Belkin a décidé de le renvoyer chez lui quelques heures avant le départ en raison d'un taux de cortisol particulièrement bas. Belkin précise dans son communiqué que ce taux a été constaté jeudi après un contrôle normal d'avant course. Un taux bas de cortisol est selon Belkin le signe d'un possible ennui de santé. Selon les règle sde l'UCI, les coureurs sont autorisés à courir dans ce cas. Mais Belkin est membre du MPCC, Mouvement Pour un Cyclisme Crédible, qui prescrit que les coureurs ne peuvent courir que si leur taux de cortisol est à son sommet. Le cortisol est une hormone fabriquée par les glandes surrénales. Elle joue un rôle essentiel dans l'équilibre du glucose sanguin et la libération de sucre à partir des réserves de l'organisme en réponse à une demande accentuée en énergie. Le cortisol intervient aussi dans le métabolisme des graisses et des protéines. Il joue un rôle d'anti-inflammatoire et participe à la régulation du sommeil. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.