Le FC Barcelone vendange contre Cadix et loupe le coche

Publié le à BARCELONE (Espagne)

Le FC Barcelone a longtemps mené contre Cadix mais a finalement dû concéder le partage (1-1) dimanche lors de la 24e journée de Liga. Les Blaugrana, qui restaient sur sept succès de rang, manquent l'occasion de revenir à six longueurs de l'Atlético Madrid, leader mais battu samedi par Levante.Les Catalans, après deux occasions pour Leo Messi (18e, 29e), ont ouvert le score sur un penalty concédé par Ivan Carcelen pour une faute sur Pedri. Messi a ouvert le score en prenant le portier adverse à contre-pied (1-0, 32e). Si l'équipe de Ronald Koeman a monopolisé le cuir dans le premier acte, avec 80% de possession de balle, elle aurait pu encaisser à la 33e mais Ruben Sobrino a manqué sa reprise. Outrageusement dominateurs contre un adversaire regroupé, les Barcelonais ne sont pas parvenus à faire le break. Il aura chaque fois manqué quelque chose à Antoine Griezmann (60e), Messi (73e) et Riqui Puig (85e). Ces ratés vont finalement coûter cher aux Barcelonais. Sur un très rare contre, Cadix s'est procuré un pénalty sur une intervention ratée du Français Clément Lenglet. Aleix Fernandez n'a pas manqué d'égaliser (1-1, 89e). Le FC Barcelone pouvait revenir à six longueurs du leader après la défaite de l'Atlético samedi mais accuse encore huit longueurs de retard au soir de cette 24e journée. L'équipe de Yannick Carrasco est toujours première avec 55 points, le Barça est 3e (47 pts). Intercalé avec une rencontre de plus, le Real Madrid, vainqueur poussif à Valladolid samedi (0-1), est 2e avec 52 points. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info